Risques

La surcharge pondérale importante est dans notre société un sujet tabou. On ne voit dans l’obésité non une maladie, mais une faiblesse de volonté des personnes concernées. Par conséquent, les opérations sont souvent jugées risquées, superflues et inutiles. En réalité, les risques d’un by-pass gastrique sont comparables à ceux de toutes les grandes opérations. Le risque de mortalité est même légèrement plus élevé pour la pose d’une prothèse de la hanche.

Le facteur décisif pour la réussite d’une opération reste cependant la constitution du patient : Le risque de mortalité diminue en fonction de son état général. Les personnes obèses gravement malades encourent sans perte de poids une réduction de leur espérance de vie de neuf à douze ans ; pour elles, une opération constitue le moindre risque. Ceci n’est toutefois pas vrai pour toutes les pathologies. Une opération n’est donc pas nécessairement la meilleure solution.

Frequently asked questions

Cette opération, peut-elle mettre ma vie en danger?

Cela dépend de votre état de santé. Le risque augmente en fonction de votre âge et de vos maladies. Avec un taux de 0.3%, les décès pendant l’opération ou pendant le mois qui suit sont néanmoins très rares.

Combien puis-je perdre de poids grâce à cette opération?

Entre 20% et 50% de votre poids. La perte de poids est la moins importante avec l’anneau gastrique, plus importante avec le by-pass gastrique ou la gastrectomie longitudinale et maximale avec les opérations engendrant une malabsorption intestinale. La même chose vaut pour les risques encourus : Ils sont minimes lors de la pose d’un anneau gastrique, faibles lors d’un by-pass gastrique ou une gastrectomie longitudinale et plus élevés lors d’une opération engendrant une malabsorption intestinale.

Vais-je reprendre du poids après l’opération?

Deux à trois ans après l’opération au plus tard, vous reprendrez un peu de poids. Si vous évitez les boissons sucrées et le grignotage, ne consommez pas régulièrement de l’alcool et bougez assez, la prise de poids restera néanmoins faible.

Combien de temps durent l’opération, l’hospitalisation et l’incapacité de travail?

L’opération dure environ une heure, vous restez normalement trois à quatre jours à l’hôpital et selon les exigences physiques de votre travail, l’incapacité totale de travailler dure entre deux et six semaines.

Quand puis-je recommencer à manger?

Pendant les deux premiers jours, vous ne recevez que de l’eau et des tisanes sans sucre, puis pendant une à deux semaines des repas mixés. Si vous les supportez bien, vous pouvez commencer deux semaines après l’opération à manger des aliments cuits, finement hachés et facile à mâcher. Notre diététicienne vous donnera des instructions précises et vous pourrez aussi emporter chez vous des suggestions de menus par écrit.

Devrai-je prendre des vitamines?

Il est recommandé de prendre tout au long de la vie quotidiennement une préparation multivitaminée. Les patients ayant reçu un by-pass gastrique ou une gastrectomie longitudinale, se voient souvent prescrire une préparation au calcium enrichie de la vitamine D, à prendre quotidiennement. Des contrôles sanguins par le médecin de famille doivent avoir lieu au moins une fois par an afin de pouvoir pallier à temps à d’éventuelles carences. Les patients ayant subi une opération engendrant une malabsorption intestinale ont besoin quotidiennement de nettement plus de vitamines et d’oligo-éléments.

Quand pourrai-je reprendre des activités sportives après l’opération?

Une fois sorti de l’hôpital, vous pourrez tout de suite marcher sans restriction. Au bout d’une semaine, vous serez autorisé à faire du vélo et de la natation. Un mois après l’opération, vous pourrez vous exercer sur les appareils de fitness. Le plus vous ferez de sports, meilleurs seront les résultats de l’intervention.

Pourrai-je tomber enceinte et accoucher après l’opération?

Vous serez nettement plus fertile déjà peu de jours après l’opération. Une grossesse moins d’un an après l’intervention est déconseillée, après, elle est possible. Faites attention de prendre assez de vitamines quand vous arrêterez la contraception. Après la perte de poids, une grossesse et un accouchement présentent moins de risques pour vous et votre enfant, la probabilité d’un accouchement spontané sans césarienne augmente.

Aurai-je après la perte de poids de la peau en trop?

La peau se tend mieux chez des patientes et patients plus jeunes et plus « légers ». L’élasticité de la peau est cependant individuelle et difficile à estimer. D’autre part, les exigences quant à l’esthétique ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Malheureusement, les caisses de maladie ne sont pas obligées de prendre en charge les coûts du raffermissement/redrapage de la peau. Au cas où votre caisse de maladie refuse la prise en charge des coûts, nous ferons notre possible pour trouver une solution pour vous. Il sera néanmoins inévitable que vous assumiez au moins une partie des coûts vous-même.